Julien Bayou (EELV) sur la légalisation du cannabis : « la prohibition est une incitation »

Par Nicolas Thomasset 12/03/15

Après la rencontre de Monsieur H dealer sans peur à propos de légalisation du cannabis, Linfosite a choisi de vous partager le point de vue du porte-parole d’Europe Ecologie les Verts, Julien Bayou. Sous vos yeux ébahis vous observerez que c’est bien possible de parler politique sans évoquer une seule fois le FN, ah non, trop tard.

facebook.com/e.ecologie
facebook.com/e.ecologie

Quelle est la position d’Europe Ecologie les Verts à propos de la légalisation du cannabis ?

Europe Ecologie les Verts est pour la dépénalisation et la légalisation du cannabis. Nous souhaitons nous diriger vers un modèle qui ressemblerait à celui du Colorado, c’est-à-dire la vente libre contrôlée par l’Etat, permettant d’encadrer l’utilisation du produit. Aujourd’hui, la prohibition est un fléau sanitaire qui ne fonctionne sur aucun plan. Il faut donc en tirer des conclusions et un modèle, comme, justement, celui du Colorado qui permet de proposer une autre voie où l’on peut lutter contre l’addiction et faire un vrai travail de prévention.

Cet état dégage des millions d’euros pour faire de la prévention dans les écoles, dans le but de détecter les personnes en difficultés, d’améliorer la qualité des produits… Les consommateurs français sont très nombreux. Plusieurs millions de personnes en France fument ce qu’elles trouvent, c’est à dire n’importe quoi, des choses extrêmement toxiques. La légalisation est surtout un enjeu de sécurité globale. Il y a d’un côté beaucoup de répression strictement inutile : il suffit de consulter un policier sincère ! En France, ce sont plus de 150 000 interpellations en pure perte, ce qui a un coût, mobilisant autant de force de l’ordre et nourrissant un marché noir incroyable qui vide nos quartiers.

 

Julien Bayou
Julien Bayou

La légalisation du cannabis n’entraînerait-elle pas une incitation à la consommation ?

Aujourd’hui, rien n’empêche quelqu’un de fumer. C’est même plutôt l’inverse : la prohibition est une incitation. Cela mène à l’ambiance glauque de quartiers qui sont le joug des dealers qui occupent des cages d’escaliers à longueur de journée et des immeubles entiers transformés en « mur à cash » et surtout des habitants des quartiers transformés en complices pour quelques billets !

 

Autoriseriez-vous la production du cannabis chez les particuliers ? N’avez-vous pas peur d’une récupération du marché du cannabis par des grosses multinationales?

Oui, il faut aller vers cela. C’est un outil parmi d’autres pour empêcher le marché parallèle en ayant un nombre maximum de plants admis par foyer.

La récupération est effectivement quelque chose qu’il faudra encadrer. La situation actuelle est catastrophique, tous ces courants mafieux, dealers, réseaux clandestins financent indirectement l’armement de nos propres quartiers. Le fait de permettre l’auto-production sera donc un moyen de déminer l’emprise par les grosses firmes.

 

Pourquoi le reste du paysage politique est-il si farouchement opposé à la légalisation du cannabis ?

Ils doivent penser que c’est une forme de courage politique que de marteler sans cesse ce même discours. Il faut évoluer, apprendre des trente dernières années d’échec, changer la vision du fumeur hippie puisque cette pratique concerne des millions de personnes, toutes catégories confondues ! La légalisation permettrait de régler un point d’inégalité : on trouve aussi des fumeurs dans les quartiers très riches de Paris par exemple, mais ils sont beaucoup moins inquiétés que les fumeurs des quartiers plus sensibles.

 

La France est-elle prête à rentrer dans un débat sur la légalisation ?

Chez les Verts, nous tentons de lancer le débat depuis longtemps, et c’est délicat. Nous sommes souvent taxés d’irresponsables. Le but est de poser des questions fortes. Par exemple, tout ce que nous pourrions faire à la place des 150 000 interpellations, si ce temps des policiers était consacré à quelque chose d’autre.

Aux USA, vingt états ont légalisé le cannabis et auront peut-être légalisé dans tous les états avant même qu’en France, la discussion commence.

Combien la France pourrait elle gagner à légaliser ?

Je n’ai pas le montant. Mais encore une fois, on observe que le Colorado ne sait plus quoi faire de son argent avec plus de 30 millions de bénéfice… Il est donc important d’y songer en France. Il y a clairement une manne sur ce marché, même s’il ne s’agit pas de tout faire précipitamment par pragmatisme budgétaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s